Thèse soutenue en 2021 : Léa de Truchis (arts du spectacle)

Akoreacro, photographie de Léa de Truchis, juin 2018

Discours et pratiques dans le champ du cirque contemporain en France (2017-2020). Identité(s) artistique(s) d’une génération en quête de légitimité

 

Thèse soutenue le 09/12/2021 devant le jury composé de Madame Corine PENCENAT (MCF, Université de Strasbourg), Madame Gretchen SCHILLER (PR, Université Grenoble Alpes), Madame Magali SIZORN (MCF, Université Rouen Normandie), Monsieur Guy FREIXE (PR, Université de Franche Comté), Monsieur Philippe GOUDARD (PR, UPV Montpellier 3), Monsieur Pierre PHILIPPE-MEDEN (MCF, UPV Montpellier 3).

 

La thèse questionne l’identité du cirque contemporain en France à travers les liens entre discours et pratiques et le langage employé par ses acteurs, qu’ils soient artistes ou responsables d’institutions, pour se définir et se reconnaître. Le corpus principal se compose de 154 spectacles vus entre juillet 2017 et novembre 2020 en France.

Il permet en première partie d’examiner les éléments de langage des artistes de cirque contemporain en vigueur pour la présentation des spectacles, et propose une étude des termes utilisés dans les dossiers de diffusion, les feuilles de salle et les programmes de saison ou de festival. Leur analyse met en évidence une terminologie propre au cirque mais aussi à l’esthétique contemporaine, majoritairement tournée vers l’effet de familiarité.

La seconde partie propose une étude comparative des discours produits par les artistes et les chercheurs sur le cirque contemporain en France à partir d’entretiens réalisés par l’auteure de la thèse ou accessibles via Internet. Elle permet d’analyser différentes emplois du terme « dramaturgie » ainsi que de souligner l’importance de la figure de l’auteur dans le processus de légitimation de la contemporanéité au cirque.

La troisième partie questionne ensuite la légitimation des pratiques de cirque contemporain par les institutions en s’intéressant aux pratiques mises en avant par artistes et institutions pour rendre identifiables les formes désignées comme contemporaines. Des études de cas sur des dispositifs mis en place en par le Centre national des arts du cirque, Artcena et CircusNext, et une typologie de spectacle mettent en avant l’importance de l’appareil institutionnel dans l’émergence du cirque contemporain et son impact sur ses productions artistiques.

Enfin, la quatrième et dernière partie, par des parallèles entre théories philosophiques et esthétiques et un travail sur les symboles récurrents des corps de cirque, explore la puissance signifiante du cirque, et questionne, entre fragilité, surhumanité et monstruosité, sa force poétique et symbolique à travers l’histoire, pour comprendre ce qu’il raconte sur notre humanité.

Mots clefs : Cirque ; contemporain ; discours ; identité ; légitimation ; dramaturgie.

Summary

The thesis questions the identity of the contemporary circus in France through the links between discourse and practice and the language used by its actors, whether artists or institutional leaders, to define and recognize themselves. The main corpus consists of 154 shows seen between July 2017 and November 2020 in France.

The first part of the study examines the elements of language used by contemporary circus artists in France to present their shows. It proposes a statistical study of the terms used in the presentation files, venue sheets and season or festival programs. Their analysis highlights a terminology that is specific to the circus, but also to the aesthetics of the contemporary circus, which is mainly oriented towards the effect of familiarity.

The second part proposes a comparative study of the discourses on the contemporary circus in France produced by artists and researchers on the circus based on interviews conducted by the author of the thesis, or accessible via the Internet. It allows us to analyze the different uses of the term “dramaturgy” as well as to underline the importance of the figure of the author in the process of legitimizing contemporary circus.

The third part then questions the legitimization of contemporary circus practices by institutions by focusing on the practices put forward by artists and institutions to make the forms identifiable as contemporary. Case studies of the mechanisms put in place by the Centre national des arts du cirque, Artcena and CircusNext, and a proposed typology of shows, highlight the importance of the institutional apparatus in the emergence of the contemporary circus, and its impact on its artistic productions.

Finally, the fourth and last part, through parallels between philosophical and aesthetic theories and a work on the recurring symbols of circus bodies, explores the signifying power of the circus, and questions, between fragility, superhumanity and monstrosity, its poetic and symbolic force throughout history, in order to understand what the circus says about our humanity.

Key words:

Circus; contemporary; discourse; identity; legitimization; dramaturgy.

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search