Claire Ducournau, membre junior de l’IUF (promotion 2019)

Entre journalisme et nomadisme : écrivain·e·s d’Afrique subsaharienne francophone dans l’espace public

Prenant à rebours le diagnostic d’une panne des intellectuel·les africain·es, ce projet mené par Claire Ducournau, maîtresse de conférences à l’Université Paul-Valéry – Montpellier 3, membre junior de l’Institut universitaire de France de 2019 à 2024, porte sur la place de la littérature dans l’espace public en Afrique subsaharienne francophone. À la croisée des études littéraires africaines, de l’histoire culturelle et de la sociologie, il explore les métamorphoses de l’écrivain·e-journaliste au xxe et au xxie siècles, en envisageant les effets de sa multipositionnalité sociale et/ou géographique sur la production et la réception de ses écrits.

 

Dans la lignée de projets collectifs précédents (tel « L’imprimé ‘populaire’ et les modes de lecture en Afrique francophone », financé par le AHRC au Royaume-Uni de 2016 à 2018), le projet s’appuie sur des partenariats avec des chercheur·ses et des institutions situé·es notamment au Sénégal et au Bénin, qu’il vise à renforcer. Prêtant une attention particulière aux clivages sexués et à la dimension genrée du journalisme africain, notamment aux archives témoignant des contributions des femmes à cette presse, l’enquête repose sur des terrains situés au Sénégal, en Côte d’ivoire et au Bénin, et sur l’étude de corpus médiatiques longtemps négligés, dont la numérisation (partielle) permet l’exploitation textuelle à différentes échelles. Il s’agit de revisiter l’histoire littéraire africaine, en caractérisant jusque dans leurs formes (matérielles et poétiques) les interventions publiques de ces auteur·es souvent nomades, en interrogeant les enjeux économiques et politiques ainsi que les modes de circulation de la presse en Afrique. Une telle approche, attentive à la diffusion locale de l’imprimé et mettant à mal les oppositions de type centre/périphérie, doit permettre de révéler un autre type de mondialisation des littératures que celle que produit un marché éditorial dominé par l’hémisphère nord et par le genre romanesque.

Contact : claire.ducournau@univ-montp3.fr

 


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search